• Question du statut de l'INRE (H. Romian)


    Mardi 23 Octobre 2012 à 00:35
    Ruben
    Romian Hélène Vendredi 19 Octobre à 13:55  
    1. La question du statut et des missions de l'INRE mériterait d'être posée et discutée en fonction des besoins de la formation des enseignants mais pas seulement. Si la mission de soutien aux recherches universitaitres est essentielle, celle-ci prend tout son sens par l'appui sur des recherches propres à l'institut, recherches d'intérêt national répondant aux besoins sociaux et aux problèmes du système éducatif : évolution des cursus et des contenus d'enseignement (programmes ...), organisation de la vie des établissements, conceptions et évolution de la formation des personnels de l'Education nationale, dispositifs d'aide aux élèves handicapés ou en difficulté, prospective, etc ... 
    2. Se posent donc entre autres les problèmes du statut et des relations de l'INRE avec le Ministère de l'Education nationale, de son indépendance scientifique par rapport à celui-ci (voir l'INSERM, l'INRA ...). 
    3. Outre les missions de recensement et de diffusion des recherches dans le système éducatif, de contribution au débat scientifique, seraient à envisager notamment  une mission de contribution à la formation des formateurs de personnels de l'EN, une mission de conservation, de mise en mémoire, d'histoire des recherches en Education, une mission de valorisation, de vulgarisation des recherches auprès de la communauté pédagogique, et plus largement (parents, élus ..), et autres ...
    4. Serait à interroger l'expérience des organismes nationaux français (IPN, INRDP, INRP ...) et étrangers de recherche en Education. 

    Dois-je préciser ma qualité de chercheure (retraitée), dans les trois Instituts cités ci-dessus ?




    Vous devez être membre pour poster un message.