• - Motion du département d’anglais de l’Université de Caen - Basse Normandie

    Le 15 mars 2013, (à l’unanimité des présents)

    Le département d’études anglophones de l’université de Caen Basse-Normandie tient à exprimer son opposition et son inquiétude au sujet de la réforme du CAPES et de la création des futures ESPE. Ces réformes ne sauraient être conduites dans l’urgence et sans tenir compte de l’avis des enseignants et des étudiants concernés au premier chef.

    Par conséquent, nous demandons l’ouverture d’une véritable concertation entre le gouvernement, les enseignants et les étudiants qui se destinent à ces épreuves. Tout en reconnaissant l’intérêt et l’utilité d’une formation à la didactique, nous nous opposons à une nouvelle diminution de la part disciplinaire (langue orale, traduction, linguistique, littérature, civilisation, arts visuels), diminution qui ne peut qu’aboutir à la fragilisation des futurs enseignants lorsqu’ils seront placés devant une classe et ne fera qu’accélérer la baisse du niveau des élèves.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :